Le lieu et la ferme

L'origine du nom "Le Jardin des meules" provient du nom de la parcelle qui s'appelle "Le Jardin des meules", il semblait normal de le garder.

La ferme s'étend sur une surface de 1,8 hectares, qui comprend plusieurs serres (environ 500m²) et la majeur partie en plein champs.

Historiquement les parcelles acceuillaient des pommiers et servaient d'herbages pour les vaches. Aujourd'hui les pommiers ont disparus mais  bientôt de nombreux légumes vont prendre place pour votre plus grand plaisir. La proximité des marais laisse apparaitre deux mares pendant les saisons plus humides. Ces mares accueillent beaucoup de vie, grenouille, oiseaux et sont des points d'eaux pour de nombreuses espèces.

Et enfin plusieurs bâtiments viennent compléter le tableau, initialement des constructions en bauge typique du Cotentin.Les anciennes étables sont réaménagées le stockage du matériels, la vente à la ferme et le stockage des légumes.

Quel plaisir de voir cette petite ferme abandonnée renaitre et prendre une place à part entière dans le paysage local !


Les maraîchers

Dès leur rencontre l'envie d'un projet commun est née entre Charlotte et Gabriel, un projet de vie avant tout !  Pendant plusieurs années, ils se forment, visitent des fermes, et cherchent un lieu pour donner vie à leur projet, créer une micro-ferme et en vivre, produire des légumes, des fruits bio.

C'est en 2018, qu'ils posent leurs valises sur la petite commune du Mesnil-Veneron, dans la Manche (50). Après une année de préparation, la ferme commence à prendre forme et les premières cultures prennent place fin 2019. En juillet 2020, l'aventure commence et Gabriel présente sa première étale aux marché de Agneaux.

Premier marché, juillet 2020, Agneaux
Premier marché, juillet 2020, Agneaux

Gabriel  est originaire du Calvados et travaillai dans le domaine de la Qualité et Sécurité en Environnement. Gabriel est actuellement accompagné dans cette aventure par 2 structures qui aident des porteurs de projets en agriculture.

Rhizome est une coopérative d’activité et d’emploi agricole qui permet à des personnes ayant un projet agricole de tester leur projet.

Biopousses est une couveuse de maraîcher bio, ses objectifs sont à la fois de développer et de sécuriser l'installation de jeunes maraîchers bio, de promouvoir le développement du maraîchage biologique à l'échelle régionale.


Charlotte  est arrivée de sa Belgique natale  en 2010 pour travailler dans la biologie marine d'abord en Bretagne et ensuite en Normandie . En 2017, l'envie d'élargir ses horizons l’amène à réalise un BPREA (Brevet Professionnel Responsable d'Entreprise Agricole) dans la Sarthe. Aujourd'hui, elle partage son temps entre la ferme ou elle est bénévole et son emploi dans un bureau d'étude en environnement.

Notre duo de choc Ragnard (à droite) et Gypsie (à gauche), en charge de la sécurité et de la chasse au mulot sur la ferme.

Activité principale : Sieste !

Notre vision du projet

La création de cette micro-ferme en maraichage biologique  est avant tout un projet personnel, de vie et qui se veut viable. A travers nos choix culturaux nous nous efforçons de travailler  en respectant la nature qui nous entoure et en favorisant la biodiversité sur les parcelles. La biodiversité présente sur la ferme est un gage de bonne santé de nos sols et de l'environnement, et donc d'une meilleur production . Nous favorisons cette biodiversité, en diversifiant les espèces d'arbres et arbustes présentes dans les haies, en plantant de nombreuses espèces de fleurs mellifères pour les insectes et en disposant des nichoirs. Une partie des parcelles sont destinées à être plus sauvages et ainsi faire une zone tampon et refuges pour les espèces.

 

Un autre aspect important, est le territoire dans lequel ce projet s'inscrit. Nous souhaitons avant tout être en lien avec les consommateurs locaux et devenir  "maraicher de famille" c'est à dire produire de bon légumes pour les habitants à proximité. Recréer un lien de confiance et de proximité entre le consommateur et le producteur nous semble essentiel !